LES SEPT DOULEURS DE MARIE

PRIÈRE À NOTRE DAME DES SEPT DOULEURS
mardi 5 septembre 2006.
 

1. L’annonce par Siméon « Un glaive percera ton cœur » lors de la Purification

2. La fuite en Egypte

3. La perte de Jésus au Temple

4. La rencontre de Jésus portant sa croix

5. Marie debout au pied de la croix

6. La descente de croix

7. Ensevelissement - désolation de Notre Dame

PRIÈRE À NOTRE DAME DES SEPT DOULEURS

Ô la plus désolée de toutes les mères, quel glaive terrible a pénétré votre âme !

Tous les coups qui attaquaient Jésus sont tombés sur vous, toutes ses douleurs vous ont abattue, toutes ses plaies vous ont déchirée, mais surtout le dernier adieu qu’il vous adressa rouvrit toutes vos blessures, et quand vous lui vîtes rendre le dernier soupir, quelle force surnaturelle vint donc soutenir votre âme ?

Ô Mère d’amour et de douleur faites que j’aime et que je souffre à votre exemple !

Reine des martyrs, donnez-moi part à votre martyre.

L’amour vous a donné la croix, faites que la croix me donne l’amour, et si pour aimer, il faut souffrir et mourir, obtenez-moi cette grâce que j’aime tout ce qui me vient de Dieu, jusqu’à la souffrance et la mort.

On peut réciter cette prière neuf fois de suite, pour obtenir une grâce particulière.